Le Kenyan Moses Too remporte le Al Mouj Muscat Marathon

La nouvelle édition du Al Mouj Muscat Marathon a rencontré un large succès. Ce sont des milliers de coureurs qui ont rempli les rues de Mascate aux premières heures du jour ce vendredi.

The Al Mouj Muscat Marathon 2018.Muscat. Oman.
Credit: Lloyd Images

C’est le coureur kenyan Moses Too qui s’est imposé sur les 42 km du marathon en seulement 2 heures, 19 minutes et 30 secondes, devant Anouar El Ghouz et un autre Kénian, Giedon Kipgurui Kipsang, troisième.

« J’ai couru d’autres marathons et celui-ci a été très très dur mais je suis tellement heureux de l’avoir remporté a expliqué Too, juste après avoir franchi la ligne d’arrivée. « C’était ma première fois à Oman. C’est un endroit très spécial, c’est très beau et la population est incroyablement accueillante. »

Chez les femmes, le titre est remporté par Brtukan Adeba Berihun, résidente de Mascate. « Ça a été une superbe course et je suis ravie d’avoir gagné. Mascate est un endroit parfait pour courir. C’est magnifique et les gens sont si accueillants ! ».

L’Egyptienne Manal Rostom, soutenue par Nike, était engagée sur son 8èmemarathon. Elle est l’égérie de l’équipementier auprès des athlètes portant le hijab. « J’adore la manière dont la culture omanaise évolue et la manière qu’ils ont de mélanger toutes les populations. Il y a des enfants, des expats, des locaux. Aujourd’hui, c’était une course superbe et les conditions étaient géniales pour donner le meilleur de soi même. Je suis super contente, explique la jeune femme qui exerce en tant que pharmacienne et coach sportive à Dubaï. « En ce moment, je pense qu’il y a une évolution au Moyen Orient. Les pays arabes prennent le sport très au sérieux. Avoir un grand marathon comme celui-ci pour porter les couleurs de son pays à l’étranger est superbe. Cela balaie beaucoup d’idées reçues.”

Le semi-marathon a attiré 684 participants et il est remporté chez les hommes par le Jordanien Mohammad Alkhwaldeh en 1 heure, 14 minutes et 1 seconde, devant l’Omanais Hilal Al Golandni et Mahmood Al Quraini. Chez les femmes, c’est la Norvégienne Anne Murvold qui s’impose. « Je n’avais fait que deux semi-marathon avant, il faudrait peut-être que j’en fasse plus ! » a expliqué une Murvold ravie. « Je suis partie trop vite et après 11 km, j’ai pensé « comment je vais faire ? » mais ensuite, j’ai eu le vent dans le dos et c’est allé mieux. La course a été très sympa sur le parcours de golf et la ville est superbe ».

Dans le même temps, la coureuse britannique Sarah Steer a échoué dans sa tentative de devenir une nouvelle fois la femme la plus rapide avec une poussette deux places. Cette mère de jumeaux a en effet été trahie par le matériel puisque l’une des roues du landau a cassé après seulement deux kilomètres. « Ce n’était pas le jour mais j’ai déjà eu ce record donc ça me va ! Mascate est magnifique et les gens sont si gentils. C’est un endroit génial.»

Dans le 10 km, c’est Dawn Meredith, résidente à Mascate qui l’emporte chez les femmes. « Ça a été un peu fou au début mais j’ai réussi à rester régulière. Il faut avoir un objectif et s’y tenir. J’ai eu une super course avec celle qui a pris la seconde place » a expliqué Dawn qui est aussi l’une des fondatrices des Muscat Road Runners, créateurs du marathon en 2012. Chez les hommes, c’est le local Abdullah Al-Quraini qui s’impose en 33 minutes et 55 secondes.

La remise des prix s’est déroulée juste après l’arrivée et a été présidée par Son Excellence Sayed Mohammed bin Salim bin Ali Al Said, Ambassadeur et chef du protocole, ministre des Affaires Etrangères du Sultanat.

David Graham, CEO d’Oman Sail, l’organisateur de l’évènement, a dit : « Toutes mes félicitations aux coureurs qui ont participé – et terminé – cette édition du Al Mouj Muscat Marathon. « Nous sommes particulièrement ravis par le nombre de nationalités engagées et l’intérêt que cette épreuve a suscité. C’est devenu un véritable événement international. »

« Le Al Mouj Muscat Marathon a prouvé que c’était une très belle vitrine pour faire la promotion du sport et faire connaitre Oman comme une merveilleuse destination touristique. Nous sommes sur le bon chemin et travaillons avec nos partenaires pour faire grandir l’événement 2019.

Cette 7ème édition du Al Mouj – Muscat Marathon a rassemblé 6 094 inscrits avec des concurrents venus de 87 pays incluant l’Inde, la Grande Bretagne, l’Afrique du Sud, la France ou les Etats Unis. La course est maintenant reconnue par l’AIMS (Association of International Marathons And Distance Races) pour la première fois.